L’association

L’association Graine en Main est née en septembre 2016, suite à l’annonce par un couple d’exploitants de cesser leur activité en maraichage bio et de céder leur ferme de presque 6 hectares, située à Etainhus, au cœur du pays de Caux en Seine-Maritime.

Suite à cette annonce, un groupe de citoyens s’est mobilisé, composé principalement de membres des AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) livrés par cette ferme et d’autres sympathisants, dans le but d’imaginer un autre avenir pour cette exploitation. Le but étant de ne pas voir disparaître ces terres labellisées bio et de pérenniser l’approvisionnement en légumes bio pour près de 200 adhérents consommateurs et des marchés de plein vent.

Ce groupe de citoyens s’est rapidement constitué en association loi 1901, sous une forme collégiale, et a porté pendant un an le projet d’exploiter ces terres sous la forme d’un chantier d’insertion en maraichage bio, sur le modèle des Jardins de Cocagne (cf. site internet du Réseau Cocagne).

Après de nombreux rebondissements et l’angoisse de nombreuses fois renouvelée de voir ce projet tomber à l’eau, l’association a réussi son pari. Graine en Main a été reconnue par la SAFER comme exploitant agricole, puis elle a obtenu l’agrément Atelier et Chantier d’Insertion par la DIRECCTE à compter du 1er septembre 2017.

Pour atteindre son objectif, l’association a mobilisé plus de 150 familles et obtenu un apport citoyen de 120000€ qui lui ont permis d’obtenir un prêt bancaire dans le but d’acheter l’exploitation, achat qui s’est concrétisé en novembre 2017. Les premiers salariés permanents ont été embauchés en juillet 2017 et les premiers salariés en insertion dès le mois de septembre. Dans la foulée, Graine en Main a été reconnue d’intérêt général.

A ce jour, l’association emploie 6 personnes en CDI pour assurer l’encadrement, l’accompagnement social et professionnel des salariés en insertion ainsi que la gestion quotidienne de l’association. L’association emploie aujourd’hui 16 salariés en parcours d’insertion avec pour mission de les accompagner vers l’emploi et la formation.

L’association nourrit de nombreux autres projets:
– réintroduire une faune et une flore diversifiée sur le site de la ferme par le biais de la plantation d’arbres fruitiers et de la création de haies bocagères. Plusieurs centaines d’arbres vont être plantés dans les 3 prochaines années.
– accéder à l’autonomie en eau pour ses besoins en irrigation en creusant un bassin végétalisé pour récupérer toutes les eaux pluviales et issues du ruissellement, puis en assurer la filtration par le biais d’une station de filtration.
– créer un lieu d’accueil pédagogique à destination de différents publics (scolaires, centres sociaux, institutions,…) pour une découverte de l’agriculture biologique, des nouveaux modes de productions inspirées de l’agroécologie, d’une autre façon de consommer et de se nourrir.
– mettre en place un espace test pour découvrir, tester et mettre en œuvre de nouvelles pratiques agricoles en lien avec l’agroécologie et la permaculture.

 

L’association s’est par ailleurs engagée auprès de la Mission Locale du Havre pour être lieu d’accueil pour des jeunes en Service Civique